Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog photo citations de Beïla Brune

La citation devinette du 30 juin 2010 : la littérature et l'âme

30 Juin 2010 , Rédigé par Beïla Brune Publié dans #Les citations

"Tous les grands livres du monde ne sont que les ombres mutilées des images invisibles et éternellement inincarnées de l'âme."

 

Qui qu'c'est t'y qui l'a dit ? Si vraiment vous ne voyez pas, mais alors vraiment pas du tout, si vous êtes trop fatigué (ou trop paresseux) pour chercher tout seul, pour les Z-indices c'est par ici... A consommer avec modération !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

JACQUELINE/Mina 02/07/2010 22:08


j'ai eu la chance de le voir....ici à Rome interprété par Daniel Pennac...of course!!
alors je n'ai pas tellement de mérite...:0085:


Beïla 03/07/2010 08:36



C'était en effet une chance, j'aurais bien aimé voir ça... J'aime beaucoup ce récit. Connais-tu, du même, Moi et ma cheminée, qui est encore plus étrange ?


Bises,


Beïla



JACQUELINE/Mina 02/07/2010 19:20


à cause de l'indice " cache à l'eau" (très très bon!!! Ah oui!!)
je dis l'auteur de Moby DIck...et...j'ai gagné(????????????)
Bises romaines


Beïla 02/07/2010 21:55



...Un calembour bien dans mes moyens !!!!


Bien vu, bien pris ! Et Je préférerais ne pas est la phrase de Bartleby, ce pur joyau...


Bises bourguignonnes,


Beïla



virginie 30/06/2010 18:08


Melville???
........
j'espère que tu as passé un bon mercredi
Du soleil éclairant un ciel d'orage
Très bonne soirée
Bxxxxxxxxx


Beïla 01/07/2010 08:50



Utilisation futée des indices, et GAME OVER !


Un jeudi sans soucis pour toi, si c'est possible...



Gabian 30/06/2010 16:34


Tu avais raison, c'était une feinte indignation...Mais comme je ne suis pas un "Grand lecteur", encore que le nombre d'oeuvres que j'ai lues ne soit pas dénombrable, je n'ai guère de références
sérieuses en dehors de "mes" auteurs...Mais j'ose quand même m'aventurer en terrain hostile...Après mure réflexion... Connaissant ton penchant pour la poésie de René Char, Grand Faiseur d'images et
penseur profond...après tout, pourquoi pas?


Beïla 30/06/2010 17:49



Je ne suis pas sûre que tu aies besoin d'être si modeste :-)


Pas René Char en tout cas (je vois que mes goûts sont connus !) : curieusement - puisqu'on attendrait plutôt, je trouve aussi, un poète - un romancier, et pas un Français. Mais un romancier
poète... A vrai dire, il y a un autre indice quelque part... C'est l'intérêt d'essayer, il me semble : une première hypothèse appelle un nouvel indice, and so on.



Gabian 30/06/2010 10:24


C'est une ignominie...Réduire "TOUS" les grands livres du monde à un "livre d'images"...C'était bien la peine de passer tant de temps à l'école, à peiner sur la lecture...pour en arriver là! Celui
qui a dit celà mérite d'être brulé vif sur un autodafé...En première de couverture, bien entendu...


Beïla 30/06/2010 15:53






Je ne suis nullement d'accord avec cette (feinte et souriante, je suppose) indignation, et vais répondre sérieusement quand même, parce que l'auteur est quelqu'un que j'aime beaucoup (en voilà un
indice qu'il est précieux pour trouver qui c'est !) : je crois que pour lui rien ne se rapproche davantage, malgré tout, de ces mouvements de l'âme si subtils et insaisissables qu'il
s'agit de peindre, qu'un grand livre... La preuve les siens !


Bref, s'il s'agit de le brûler, je préférerais ne pas...


Bonne journée Gabian,


Beïla